Relation entre l’image de cinéma et la profondeur de champ

Prendre des photos ou tourner des vidéos de qualité est un art. Quand les professionnels s’y mettent, c’est à une tout autre version de la chose que l’on assiste. Ainsi, l’image de cinéma a des particularités qui la rendent si désirable et appréciée. La profondeur de champ est l’un des points cruciaux qui permettent d’asseoir ces spécificités de l’image de cinéma. Voici pour vous l’occasion de découvrir le lien entre l’image de cinéma et la profondeur de champ.

La profondeur de champ en clair

Avant de procéder à la capture de l’image avec votre appareil photo ou votre caméscope, il est important que vous preniez certaines dispositions. Déjà, la luminosité est très importante. De plus, il y a une certaine distance à observer entre la cible et l’objectif de votre appareil pour prendre de jolies images. Ces réglages sont assurés au moment de l’ouverture du diaphragme. Le réglage le plus important est celui de la profondeur de champ. Il s’agit du réglage qui permet de prévoir que la seule cible est claire dans les images prises. Avec cela également, vous pourrez également décider  de prendre en image clairement une cible et son arrière-plan. Mais comment et pourquoi faire tous ces réglages pour flouter ou non des champs des images en cinéma en particulier ? En réalité, le domaine du cinéma est assis sur les détails. Ainsi, certaines peuvent exiger que l’on remarque quelques détails particuliers à l’arrière-plan. L’idée est de rendre cette séquence plus réelle. De la même façon, certaines sections d’un film peuvent se réaliser dans un lieu public. Là, le réalisateur peut décider de ne pas rendre identifiables certains établissements ou des visages de personnes, pour des raisons juridiques. Voilà donc quelques utilités de la profondeur de champ dans la prise d’images de cinéma. Mais, quels critères suivre pour obtenir un niveau de profondeur de champ, pour quels effets sur l’image de cinéma ?

L’application de la profondeur de champ au cinéma dans le temps

Les réglages de la profondeur de champ sont axés sur la focale de l’appareil utilisé. Ainsi, vous devrez réduire cette dernière pour agrandir la profondeur de champ. Cette zone de netteté peut également être réduite en agrandissant la focale. La profondeur de champ a en réalité été utilisée de différentes manières dans le temps. En effet, elle était utilisée partiellement par le passé. On s’en servait pour plonger le téléspectateur dans le scripte écrit. La profondeur de champ a également un effet de réveil. En cinéma, elle est utilisée pour vous ramener à l’état de veille en cas de somnolence. Ce rôle vient en solution à l’effet de sommeil provoqué par certains films dont la durée tend vers 3Heures. Notons aussi qu’elle a longtemps et très souvent servi à illustrer certains détails en plein tournage. Ainsi, le réalisateur fait agrandir la profondeur de champ sur une certaine cible pour en montrer l’importance. C’est également un moyen pour donner des détails intéressants avant de passer à la scène suivante. Orson Welles s’y est justement adonné très souvent dans son film Citizen Kane. La profondeur de champ est surtout de plus en plus présente dans les images actuelles de cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code